Utilisateurs en ligne

· Invités en ligne : 1

· Membres en ligne : 0

· Membres enregistrés : 1
· Membre le plus récent : ymasse

Bienheureux les acquittés d'Outreau


Daniel Massé 8415 E149
CD de Muret, Route de Seysses
31605 Muret

A l'attention de la presse
Muret le 10 janvier 2006

Madame, Monsieur,

Je vous écris encore, comme je le fais pour la Présidence, le Garde des Sceaux. Je me sens de plus en plus désemparé et retiré du vrai monde duquel on m'a soustrait. Je tiens par une camisole chimique que je prends chaque jour de trop que je passe en prison. Voilà deux ans que je suis enfermé, alors que je suis innocent. Bienheureux les acquittés de l'affaire « d'Outreau »

Mais qu'advient t'il des acquittés devenus coupables après un procès tactiquement étudié et partial;
où en est l'appel possible pour eux... pour moi !?

Combien de cas isolés devraient être comme les acquittés d'Outreau. Ils sont chacun enfermés dans des centres de détention, mais ils sont là, ils existent. Je suis un de ceux-là. Le premier à subir les ravages d'une nouvelle réforme.

Oui, Aujourd'hui il faut deux acquittements pour être acquitté. Combien de temps faudra t'il pour que le citoyen, les députés, la justice, se rendent compte de l'absurdité et l'inégalité de cette réforme de Mars 2002.

Neuf années d'instruction, de tricheries et d'épuisement de l'autre. L'épuisement avant une mise à mort. Car dans ce cas de figure, c'est bien d'une mise à mort qu'il s'agit là. Et maintenant où puis je faire appel !?

Alors j'écris, même si je ne crois plus en ce monde, en notre justice.

Recevez, mes meilleures salutations.

Daniel Massé

Commentaires

Aucun Commentaire n'a été publié.

Publier un Commentaire

Connectez-vous pour publier un Commentaire.
Page réalisée en 0,02 secondes
3,851,950 visites uniques